RETIFWEB.NET Site gratuit & sans publicitéRETIFWEB

dernière modification de cette page 11/03/12

RETIFWEBRETIFWEBPartitions - article réalisé à partir des travaux de Vincent Tohier (2012 - CRR de Caen)

Les chiffrages d'accords en musique classique

 

Les chiffrages d'accords occupent une place importante dans la compréhension harmonique de la musique, qu'elle soit ancienne ou actuelle. Le logiciel Cubase ne permet pas d'insérer automatiquement ces chiffrages, limitant ainsi les possibilités d'édition de partition (notamment les partitions de musique ancienne et baroque).

Les chiffrages d'accords sont habituellement placés sous la ligne de basse. En musique baroque, l'instrumentiste chargé de la basse continue (clavecin, orgue, luth) réalise cette basse en jouant les notes des accords indiqués par ces chiffrages.

Les chiffres représentent l’intervalle à réaliser à partir de la ligne de basse écrite. Le chiffre 3 est toujours omis. Les chiffrages indiquent donc l'accord à jouer et son renversement.

exemple

Lorsque l'on a besoin d'ajouter une altération, ou un signe particulier devant affecter l'harmonie, le signe en question est ajouté devant le chiffre qui le concerne.
NB : le 3 étant un chiffrage sous-entendu, on ne note que l'altération.

Exemples de basse chiffrée (cliquez pour agrandir)

ex1 exemple2

Rappel des principaux chiffrages

Dubois
source Sylvain Caron

 

 

 

Envoyer sur mon Kindle
Afficher une version de cette page adaptée aux lecteurs braille ou audio et permettant l'impression