RETIFWEB.NET Site gratuit & sans publicitéRETIFWEB

dernière modification de cette page 22/05/11

Cours

 

Choisir son matériel de Home Studio: quelques écueils à éviter

Avertissement

Contrairement aux autres articles de ce site, cet article n'est pas technique mais éditorial. Il s'agit donc de l'opinion de l'auteur. Cette précaution est nécessaire car trop souvent, les possesseurs de Mac... ou de PC...  défendent ce qu'ils considèrent comme leur camp, pour ne pas dire leur clan, d'une manière très subjective. Comme dans les autres domaines, le mieux est de faire une analyse comparative, de regarder le rapport performance/investissement. Vous lirez d'ailleurs que cet article est modéré et n'exprime pas d'opinions très tranchées ! Inutile donc d'encombrer le forum pour une bataille homérique mais stérile, le bon choix de plate-forme ne sera pas défini par moi ici ni par vous sur le forum !

Investir dans du matériel est un acte difficile et complexe. Certaines erreurs sont à éviter.

Conseils sur les conseils

N'oublions jamais que les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
Les conseilleurs sont nombreux, gardez votre libre arbitre.
Les mauvais conseilleurs sont faciles à repérer, ils sont catégoriques en toute chose et ne recommandent que leur choix personnel. Normalement, plus on en sait plus on doute.
Méfiez vous des certitudes que ce soit les vôtres ou celles d'autrui. L'informatique est un domaine changeant.
Méfiez vous des oui-dire, demandez des preuves et des précisions. L'avis catégorique d'un utilisateur peu compétent ou ne connaissant qu'un seul système (le sien) ne doit pas avoir force de dogme !
Exercez votre bon sens, y compris vis à vis de cette page, vous pouvez (devez ?) remettre en cause son contenu.

Choix d'un PC : quelques écueils à éviter et des conseils en vrac.

Système, logiciels et drivers fournis

Choisissez impérativement une machine fournie avec un vrai CD/DVD de Windows et des pilotes disponibles et identifiés. De nombreux constructeurs ne fournissent qu'un système de restauration qui lors de son usage restaure une image disque qui est celle de la préinstallation du constructeur. Avant d'acheter une machine, obtenez ce disque, après, il sera toujours trop tard.

Nous, lesPowerUser (drôle non ?), nous préférons installer nous même le système, les pilotes et les applications que nous souhaitons. Nous ne souhaitons pas être prisonnier d'une préinstallation du constructeur.

De nombreux constructeurs ne fournissent qu'un système de restauration, il est souvent impossible d'installer un Windows "NU" : fuyez ces machines ou ces marques.

Pour qu'une installation libre soit possible, il faut que les pilotes et les applications soient réellement fournis et non seulement disponibles via la restauration complète.

Bande de garantie

N'achetez pas de machine équipée d'une bande garantie stipulant qu'en cas d'ouverture la garantie est caduque. La réalité d'un ordinateur est d'être ouvert, pour être nettoyé mais aussi pour l'ajout de RAM, de disques durs, de cartes... Vous êtes propriétaire et non locataire de votre machine, vous devez pouvoir l'ouvrir !

Ou acheter ?

Vous pouvez faire assembler un PC dans une boutique d'assemblage (c'est la méthode la plus sûre et confortable mais pas la moins coûteuse), vous pouvez aussi acheter un PC au supermarché ou ponctuellement chez certains Discounteurs comme Lidl ou Aldi. Ces machines sont souvent d'un incroyable rapport qualité/prix, il vous suffit d'évaluer le prix des composants qu'ils contiennent (à l'aide d'un site comme LDLC) pour vous rendre compte que vous économisez plus de 50% du prix. Ces enseignes offrent parfois une garnatie de trois ans. Vous pouvez également trouver de bonnes affaires sur le web. Avant d'acheter, faites une recherche sur le nom du site, vous verrez dans les forums si des personnes sont mécontentes de ce site. (Vous en trouverez toujours, d'autant que l'on s'exprime plus souvent pour manifester son mécontentement que son contentement. Faites la part des choses, sinon, vous n'acheterez jamais sur internet !). Si vous vous en sentez capable, vous pouvez aussi acheter des composants séparés et construire vous même votre PC. C'est amusant et facile.

La carte son

N'achetez pas votre carte son chez un marchand d'informatique. Achetez là dans une boutique ou sur un site d'instruments de musique. Choisissez une marque spécialisée dans la carte son de studio (compatible ASIO). Par exemple, les cartes Créative (bonne marque sans doute mais spécialisée dans le multimédia) ne conviennent pas. Vérifiez avant d'acheter que des drivers existent pour votre système.

Le forum est là pour vous aider. Si vous êtes riche, offrez vous une carte son ultime que vous garderez longtemps : vous la passerez d'un ordinateur à l'autre. Les professionnels s'accordent pour dire que RME est le meilleur choix du moment (mais la carte coûte le prix d'un ordinateur)

Sinon choisissez une carte deux in deux out avec interface Midi pour débuter. A l'heure de l'écriture de cet article, la carte Tascam Us122L est très utilisée. Les petites cartes sons Steinberg sont également très appréciées.

Alors...Mac ou Pc ?

VistaPeu importe, la différence ne s'entendra pas sur vos disques.Mac

Je n'écrirai pas ici que l'un est génial et l'autre nul. Certains tenants de Mac sont parfois un peu agressifs ; ils ont forgé le terme "Pécéïste" pour exprimer leur mépris et aiment détourner la publicité en disant "Pensez intelligents, pensez Mac". Les possesseurs de PC qui d'ailleurs emploient plus volontiers le terme "ordinateur" sont toujours prêts à critiquer leurs machines (ce qui réjouit les MacUser) tandis que beaucoup de MacUser nient devant les "pécéïstes" l'existence du moindre problème. Le bon sens, la lecture des forums Mac, nous montre que la réalité est multiple et qu'il faut se garder des certitudes absolues. Les MacUser (pas tous hein !) développent un fort sentiment d'appartenance à une communauté, et certains d'entre eux vont jusqu'à un comportement sectaire irrationel. Dans le monde du PC, nous avons aussi certains linuxiens (pas tous hein !) qui reproduisent aussi ces comportements à l'encontre des Windowsiens et des MacUser . Certains Windowsiens (pas tous hein !) aiment aussi stigmatiser les MacUser : "nike, gucci, ferrari, mac, Itruc, Imachin c'est dla mark de bourge" ou se moquer de la souris à un bouton.

Il en va ainsi de notre monde, les comportements sectaires existent à tous les niveaux. C'est pour chacun une manière de se rassurer et de s'auto-congratuler vis à vis de ses choix d'investissement. Cela existe dans tous les domaines ; la voiture française ou étrangère, la machine à café à capsule ou à poudre, les lampes et le transistor, le disque noir et le CD, Protools et Cubase, Cubase et Logic pro, et même "de chez nous et comme nous (blanc)" ou "pas de chez nous (n'importe quelle autre couleur)"... Vous conviendrez avec moi que ces comportements ne reflètent pas les meilleurs instincts de l'être humain !

Autant dire que si vous voulez vivre heureux avec vos amis, abordez avec délicatesse ces sujets, tout comme les questions de religion et de politique !

Le Mac en vrac
Est considéré par certains comme un très bel objet, vous êtes traité comme un roi dans les boutiques de Mac, l'ambiance est celle d'un magasin de luxe avec une décoration soignée. Le Mac est plus cher qu'un PC à puissance égale, il y a moins de configurations physiques possibles et donc toutes les configurations possibles ont pu être testées, ceci devrait donner au Mac de meilleures chances de stabilité (ce que leur usage ne vérifie pas toujours malheureusement). La concurrence entre concepteurs ne peut s'exercer car il s'agit d'un système propriétaire : le prix et les performances peuvent s'en ressentir. Le Mac représente 4% des plates-formes installées sur la planète, en conséquence il y a moins d'applications écrites pour cette machine, mais aussi moins de virus. La communauté est passionnée et très active, elle pratique le prosélytisme; mais néanmoins, de fait, réduite en nombre : il est parfois difficile de trouver de l'aide gratuite. Le Mac plante aussi, ses composants peuvent aussi être défectueux comme ceux de tout ordinateur. Pour un PowerUser, le Mac peut-être opaque car Apple a fait le choix de ne pas tout montrer à l'utilisateur dans son système. La marque entend imposer ses choix de "bon usage" à ses clients.Le service après vente Apple aime nier l'existence des problèmes lorsqu'il y en a. Apple a parfois eu dans le passé des idées novatrices qui ont été ensuite reprises par les autres systèmes, mais apple se vante aussi d'avoir inventé des choses qui existaient bien avant lui. Apple ne se comporte pas toujours bien avec ses clients et certaines évolutions coûtent fort cher à ceux-ci. Le mac-user met plus volontiers la main au portefeuille et est moins amateur de logiciels piratés. Le site d'Apple est tellement extraordinaire de mauvaise foi et de désinformation pour inciter à la migration vers Mac qu'il en est drôle (ou triste peut-être, car pour le coup, c'est Apple qui prend ses clients pour des personnes de peu d'esprit et c'est la crédibilité des MacUser qui est mise à mal. Mais c'est aux clients d'Apple d'intervenir) . La prise en main d'un Mac est spectaculaire et agréable pour un débutant.

Le PC
n'est plus sous MS Dos ni Windows 3.11 depuis très longtemps. Depuis Windows XP et Vista et surtout Windows 7, il est d'une stabilité extrême. Mais le PC est un ordinateur : il plante donc aussi parfois. Il existe autant de PC que d'utilisateurs de PC avec des composants très variés; en conséquence, la possibilité d'une combinaison de composants inédite et non testée par les concepteurs de l'OS existe. La communauté d'utilisateurs est immense, multiple et variée, il est facile de trouver de l'aide. En raison de la concurrence acharnée des fabricants et des points de vente, le PC est bon marché.

Contre vérités

Ce n'est pas le choix de plate-forme qui fait que l'on est un professionnel ou que l'on passe pour tel (d'ailleurs, est-ce important?)! (Les MacUser aiment dire que le Mac est pour les pros et le PC pour les amateurs, il n'en est rien évidemment.)
Le Mac a besoin de moins de vitesse de processeur et de moins de ram, il ne faut surtout pas le comparer aux autres machines en ces termes. Il est en effet défendable qu'un système d'exploitation soit mieux conçu que d'autres et plus économe en ressources, mais en ce qui concerne les applications, la course à la puissance de calcul et à la quantité de Ram est tout aussi justifiée.

Vérités

Mac,PC, Linux : l'informatique fonctionne remarquablement bien lorsqu'elle est configurée et manipulée par des personnes compétentes.

Si la discussion au sujet d'une plate-forme informatique doit amener des propos insultants ou haineux, changez d'interlocuteur celui-ci ne vous apportera rien.

Et Linux ?

LinuxExpérience faite, il n'y a pas à ce jour de produits réellement concurrentiels avec Cubase dans le monde du libre. Un logiciel comme Cubase n'existe pas pour Linux, mais il existe de nombreuses applications pour traiter l'audio. Certaines cartes son de très haut niveau sont pourvues de driver linux (RME encore !). En ce qui concerne l'édition de partition, l'offre est assez pauvre en matière d'outils professionnels. Mais il faut rester vigilant et ré-évaluer cet état de fait régulièrement, car la communauté Linux est très active et très compétente.

Il existe des distributions spécialisées et toutes prêtes, comportant ce qu'il y a de mieux comme logiciels musicaux sous Linux.


Personnellement je suis sur PC, après avoir connu le Sinclair, le Msx, le Commodore, l'Atari, Unix/Spark, le NeXT et le Mac. Mais je ne préconise qu'une chose

Mac ou PC windows, Freebsd ou Linux, home studio hardware ou synthé arrangeur hardware ... tout cela est possible :

peu importe, faites de la bonne musique.

 

Après l'investissement

Gardez votre investissement en pleine forme. Pour cela un entretien logiciel régulier et un formatage une fois par an (ou plus) sont recommandés.

Faites toutes les mises à jour proposées pour votre OS,vos logiciels et les pilotes de votre matériel. Profitez ainsi des correctifs apportés.

Prévoyez d'investir régulièrement dans les mises à jour logicielles pour profiter des avancées des logiciels. Ne vous laissez pas dépasser par plusieurs mises à jour successives; les pas de compétence à franchir sont ainsi faciles à gérer.

Attendez vous à changer de machine tous les trois à cinq ans environ, les pas de compétence seront ainsi faciles à franchir.

Envoyer sur mon Kindle
Afficher une version de cette page adaptée aux lecteurs braille ou audio et permettant l'impression