RETIFWEB.NET Site gratuit & sans publicitéRETIFWEB
dernière modification de cette page 21/03/11

CoursTechnique de studio

Monitoring en home studio

Lorsque j'entends mes amis musiciens qui possèdent aussi un home studio et qui viennent enregistrer dans mon propre home studio me dire : " chez toi, les monitorings casques sont super confortables et on a l'impression que tu n'en occupes pas, en plus tu n'a même pas de console !" Mais comment fais tu ?"... J'ai souvent l'occasion d'expliquer ma méthode et mon routing.

Voici donc une petite page pour faire profiter tout le monde. Cette méthode ne saura pas forcément s'appliquer sur toutes les installations mais sera facilement adaptable.

Un cas simple et courant, un seul chanteur ou musicien enregistre à la fois.

1 Matériel et câblage

Le matériel : Micro, Préampli, Carte RME multiface, Cubase, Ampli casque, casques.

Le shéma de câblage de mon installation (cliquez pour agrandir)

Câblage

2 Le son directmonitoring
J'ai choisi de ne pas passer par le logiciel pour envoyer du son direct à la personne qui enregistre. Cela permet de s'affranchir de tout problème de latence.

Pour cela, je demande simplement à la RME d'envoyer le signal entrant vers la sortie correspondante à l'ampli casque

 

3 Le son réverbéré pour le monitoring casque

Pour envoyer à mon chanteur ou musicien de la réverberation, je vais utiliser cubase et un plug-in
Je crée une piste spécifique à cet usage monitoring

Je maintiens cette piste en monitoring permanent monitoring

Je met en insert un plugin de reverb configuré pour ne pas envoyer de son direct (qui aurait de la latence) mais seulement du son réverbéré (pour lequel la latence est de moindre importance). Habituellement pour cela wet 100% dry 0%.
monitoring ou monitoring

Et voilà, pas plus compliqué que ça.

Faut-il le préciser, je route le play-back vers les sorties RME connectées à l'ampli casque

Naturellement les réglages de RME sont sauvés en tant que preset, ce qui fait qu'il est instantané de faire une écoute sur les enceintes etc...


Une simple réflexion permet d'appliquer les même principes pour faire plusieurs monitors différents pour chacun, lorsque l'on enregistre à plusieurs. Il suffit de sélectionner l'entrée et la sortie adéquate pour chaque piste servant au monitoring.

Conseils de réglage

Pour ce type d'utilisation, je conseille de désactiver dans les préférences la fonction "editing / project-mixer/enable record on selected track" : cela évite d'enregistrer par inadvertance sur les pistes de monitoring dont on manipule les faders. Bien sûr, il ne faut pas oublier d'armer et de désarmer l'enregistrement sur les pistes souhaitées.

Envoyer sur mon Kindle
Afficher une version de cette page adaptée aux lecteurs braille ou audio et permettant l'impression