RETIFWEB.NET Site gratuit & sans publicitéRETIFWEB
dernière modification de cette page 7/07/11

CoursTraitements et effets audio

Compresseur

 

Parmi tous les traitements audio, le compresseur est bien un de ceux qui est le plus mal compris. Cela vient sans doute de l'antinomie entre son nom de compresseur et l'usage qui en est attendu de rendre des éléments audio plus sonores (plus forts).

lutinJ'aime comparer le compresseur à un petit lutin qui s'occuperait de tenir le bouton de volume et réagirait au son en tenant compte du niveau entrant et des consignes que je lui ai données.

Les consignes se résument ainsi

Le seuil (threshold) - Une fois le niveau de seuil atteint, baisser le volume progressivement.

2 Baisser le volume en tenant compte de la proportionnalité spécifiée : le ratio


vstdynamicsinsertComme tous les traitements de ce type, ce plug-in s'utilise exclusivement en insertion et jamais en envoi (send) puisque son rôle est de transformer tout le son et non de lui ajouter quelque chose comme le ferait une réverbération ou un délai.


Nous allons utiliser pour nos exemples l'enregistrement d'une voix. Quelque soit la technique du chanteur enregistré, il est un phénomène que nous ne pouvons éluder. Les consonnes sonnent moins que les voyelles car les voyelles sont vocalisées par tout l'appareil phonatoire (cordes vocales et résonnateurs corporels) alors que les consonnes sont simplement émises par les lèvres "M" ou la langue "S".

Prenons un exemple

et faisons chanter le mot "difficile" à notre chanteuse

Media space 1 silverlight

non traité

Comprendre ce type de graphe

le graphe

En écoutant et regardant on voit que le phénomène décrit ci dessus se produit : "difficile" apparaît ainsi

difficile syb

Nous allons demander à notre petit lutin compresseur de baisser le volume lorsque la ligne rouge est franchie : c'est le réglage seuil.

seuil

Le résultat va être le suivant
comp01

Avec ces réglages : reglagesNous constatons que le volume des consonnes est moins éloigné du volume des voyelles qu'auparavant, car le volume des voyelles a baissé, mais nous constatons aussi que le volume le plus élevé ( atteint par les voyelles) a baissé.

 

Make up gain

C'est là qu'intervient le réglage "make up gain" qui augmente le niveau de toute l'onde après le traitement de compression.

gain 

Media space 2 silverlight

En résumé qu'avons nous fait :

Bien qu'obtenant un niveau équivalent au fichier d'entrée, les consonnes sonnent maintenant plus fort. Notre opération de compression a donc rendu les sons faibles plus forts sans changer le niveau des sons forts . C'est en cela que le compresseur sert à augmenter le niveau !

complet

A quoi cela sert-il ?

Il y a d'innombrables usages de la compression. Voici les plus courants :

 

Conserver l'intelligibilité des paroles du chanteur
sans être obligé de diminuer à l'extrême le volume de l'accompagnement

L'effet de masquage en volume (j'élude ici la notion de masquage fréquentiel) peut conduire à baisser de manière excessive le volume de l'orchestre afin d'assurer une bonne compréhension des paroles qui voient leurs consonnes masquées par l'accompagnement ne permettant que l'audition des voyelles et conduisant à l'inintelligibilité du texte.

arrangement et voix

Maintenir une source audio dans un intervalle de dynamique réduit

En sonorisation, on utilise souvent la compression sur les choristes afin d'éviter que leurs mouvements face au micro (danse) ne nécessite sans cesse un réajustement du niveau.

Augmenter le sustain d'un instrument à cordes pincées ou d'une percussion.

Qu'il s'agisse d'une guitare ou d'une cymbale, l'attaque est forte et la décroissance rapide

attaque longue

Utilisation du paramètre attaque

L'augmentation de la valeur d'attaque est comparable au fait que notre petit lutin-- est un peu endormi et ne réagit pas tout de suite en tournant le bouton de volume lorsqu'un signal est entrant dans le compresseur. Le premier instant de l'objet sonore n'est pas traité par le compresseur dans ce cas

Le Knee

Le Knee (hard ou soft) (genou dur ou mou) nous permet de définir comment réagit le compresseur autour de la valeur de seuil. En mode soft knee, la différence entre le comportement sous le seuil et au dessus du seuil est atténuée. La sensation de rupture est moindre. En mode soft knee, la compression commence à s'exercer progressivement au dessous du seuil choisi. Ce comportement est typique des compresseurs à lampes qui réagissaient beaucoup moins rapidement qu'un compresseur à transistors. Le réglage de knee nous permet de simuler cette lenteur de réaction des lampes.

knee

Exemple de réglages d'un compresseur classique.

comp

Cubase 5

Le Release (relâchement)

Le paramère Release interdit au compresseur de remonter le niveau à l'instant immédiat où le seuil est franchi lorsque le signal d'entrée décroît. Notre petit lutin petit remonte donc le bouton de volume (que l'action de compression lui a fait baisser auparavant) avec une certaine lenteur.

Level ou make up gain

Le paramètre de niveau permet de réamplifier le signal après compression pour conserver, après compression, un niveau identique à celui d'entrée.


Envoyer sur mon Kindle
Afficher une version de cette page adaptée aux lecteurs braille ou audio et permettant l'impression