RETIFWEB.NET Site gratuit & sans publicitéRETIFWEB

dernière modification de cette page 12/10/10


Cours

Les accords dans Cubase

Cet article a été rédigé dans sa plus grande partie par Roger le Goff avec la participation de Alain de Goussencourt

A/ rappel théorique, le chiffrage des accords jazz

B/ le manuel de Cubase concernant les accords

A/ Rappel Théorique : le chiffrage des accords Jazz

1-Rappel des conventions d’écriture des accords sur les partitions et grilles de jazz.

Il existe plusieurs formes d’écriture des accords pour le Jazz sur les nombreuses partitions écrites ou simplement relevées « lives » ou à l’écoute d’un enregistrement ; à partir de thèmes créés ou improvisés sur le champ. Le jazz échappe encore à la normalisation mais le besoin de conventions pour mémoriser le fil conducteur d’un langage commun est évident. L’examen de l’existant, des « real books », montre une standardisation de l’écriture avec des variantes.

Historiquement il est bien logique de trouver la notation anglo-saxonne pour nommer les notes, gammes et accords. À notre suite habituelle : do ré mi fa sol la si, correspond la notation A B C D E F G, qui donne en posant A = la :
A → la, B →si, C →do, D →ré, E →mi, F →fa, G →sol.

2-Chiffrage de l’accord composé de 3 sons ou triade.

2-1-Accord majeur.
Exemple : Do majeur, composé des notes do mi sol, soit C E G
Chiffrage C. (Généralement on prononce Do, un accord de Do)
C’est une notation implicite ou par défaut : on ne précise pas que l’accord est majeur.
Rappelons que l’accord est dit majeur si la tierce est majeure :
4 demi-tons entre la tonique et la tierce (tierce majeure ou M3)
7 demi-tons entre la tonique et la quinte (quinte juste ou P5, P pour perfect)

2-2-Accord mineur.
Exemple : Do mineur, formé des notes do mib sol, soit C Eb G
Chiffrage C- ou Cm, Cmin, CMin, CMIN…. (On dit : un accord de Do mineur)
Notation explicite : on précise que l’accord est mineur.
Rappelons que l’accord est dit mineur si la tierce est mineure :
3 demi-tons entre la tonique et la tierce (tierce mineure ou m3)
7 demi-tons entre la tonique et la quinte (quinte juste ou P5)

Quelques exemples.
Un accord de Si bémol, il est noté Bb
Bb est composé des notes sib ré fa soit Bb D F.

Un accord de Si bémol mineur : noté Bbm
Bb- ou Bbmin est composé des notes sib réb fa soit Bb Db F.

Un accord de Ré, noté D
D est composé des notes ré fa# la soit D F# A

Un accord de La mineur, noté Am
Am est composé des notes la do mi soit A C E

3-Chiffrage de l’accord de 4 sons : ajout de la septième.

3-1- Accord de 7ème majeure.
En reprenant l’harmonisation de la gamme de do majeur, à C ajoutons un 4ème son : le septième degré. Nous obtenons l’accord formé sur le I er degré de cette gamme.
Il est composé des notes : do mi sol si, soit C E G B.
C’est un accord majeur, de 7ème majeure, (dit de 4ème espèce)
Chiffrage C Maj7 ou CMAJ7, CM7, ou C 7M (la notation 7M est plus rare mais très claire)
A la notation implicite de l’accord majeur, on ajoute explicitement que la 7ème est majeure, ici note sensible de la gamme de do majeur.
On dit : un accord de Do majeur 7 ou de Do7 majeure, ce qui est plus logique mais moins courant.

3-2- Accord de 7ème mineure.
Avec une 7ème mineure. Par exemple, l’accord majeur composé des notes
do mi sol sib soit C E G Bb, sera noté C 7.
Cette notation vaut donc pour l’accord parfait majeur naturel avec 7ème mineure, c’est l’accord de 7ème (de première espèce) ou de 7ème de dominante.
Dans cet exemple c’est l’accord formé sur le V ème degré de la gamme de Fa majeur.

Il faut donc retenir les conventions de notation suivantes.
Accord majeur avec 7ème mineure :D7, A7 … Se dit la7, ré7…
Accord majeur avec 7ème majeure :DMaj7, BM7 C 7maj, ré majeur 7, si majeur7, do 7majeure...
Accord mineur avec 7ème mineure :Dmin7, A-7, Bm7, ré mineur 7, la mineur 7, si mineur 7
Accord mineur avec 7ème majeure : Dmin7M, CminMaj7 , A-7M, Bm7M, Cmin7M …
Le dernier cas est plus rare, exemple : c’est l’accord formé sur le premier degré de la gamme mineure harmonique ou de la gamme mineure mélodique ascendante.
Notons que l’écriture CminMaj7 est moins claire que Cmin7M ou C-7M.

3-3- La quinte.
La quinte juste n’est pas commentée sur le chiffrage, elle est « juste » par défaut.
La quinte diminuée se note b5 pour bémol 5.
Exemple Bmin7b5 ou B-7b5 avec si ré fa la soit B D F A. (se lit Si mineur 7 bémol 5)
Cet accord est dit demi diminué parce que la 7ème reste inchangée, il s’écrit également B Ø.
Mineur 7 bémol 5 est la couleur de l’accord du VIIème degré de la gamme majeure diatonique.

La quinte augmentée se note +. Par exemple C+7M est un accord composé des notes : do mi sol# si, soit C E G# B. Ici le signe + après C transforme sol en sol#, donc G en G#. On désigne l’accord : C7 majeure #5 ou C majeur 7 #5.

3-4- Accord de 7ème diminuée.
Il est noté par un petit rond, par exemple pour La : A°. Rappelons qu’il s’agit d’un empilement de tierces mineures, A° : la do mib solb soit A C Eb Gb.

3-5- Tensions harmoniques ou mélodiques parfois rencontrées.
La neuvième. b9, 9, #9
La onzième 11, #11
La treizième b13, 13

bibliographie

Bibliographie
Théorie de la musique, A. Danhauser édition revue et corrigée 1929 Éditions Henry Lemoine
Clés pour l'harmonie, Jo Anger-Weller 1990 HL Music
Théorie de la musique, A. Danhauser édition revue et augmentée 1996 Éditions Henry Lemoine
Jazz mode d'emploi, Philippe Baudoin 2003 Éditions Outre Mesure
The Real Book Fifth édition

Atelier du 10 Avril 2006 CNR CIM Caen/ Roger le Goff

 

 

B/Le Manuel de Cubase SX concernant les accords

La partie score du manuel de Cubase SX 1 à 3 n'existe pas traduite en français. Concernant le chapitre accords, voici la traduction de Alain de Goussencourt

pdf

Depuis Cubase 4, la zone partition a été traduite et figure dans le manuel français.

suite de l'article : C/ Insertion d'accords en pratique et en images

Envoyer sur mon Kindle
Afficher une version de cette page adaptée aux lecteurs braille ou audio et permettant l'impression