RETIFWEB.NET Site gratuit & sans publicitéRETIFWEB

dernière modification de cette page 6/11/13


Cours

Réalisation d'un DVD de concert : rapport d'expérience Juin 2005

L'évolution de la demande des mélomanes emprunte une direction claire :
la désafection face aux CD audio et un goût nouveau pour les DVD musicaux (concerts et clips)
Cette tendance est largement confirmée par la chute de la vente des CD audios et la progression des ventes de DVD vidéos musicaux.
Nous ne pouvons donc pas rester en dehors de cette tendance et nous devons nous préparer à produire avec nos home studios des DVD VIDEO/MUSICAUX.

Le son

Le son du DVD video musical est multicanal nous devons donc apprendre à remplacer notre prise de son au couple stéréo par d'autres techniques adaptées.
Cela ne va pas sans interrogations techniques et artistiques.
La prise de son au couple stéréo (et en particulier notre technique préférée : celle de Michaël Williams - le couple variable-) et la restitution stéréo créent une image parfaite pour le cerveau d'une réalité accoustique.
La restitution sur 5.1 canaux du son est une pure abstraction qui pour être spectaculaire n'en est pas moins assez artificielle.

Notre expérience pour le son

Pour notre première expérience de prise de son live en 5.1 l'équipe était dirigée par le technicien du conservatoire National de Région de Caen.

La solution choisie après de longues discussions entre Bernard Rétif et le technicien du conservatoire s'appuyait sur les recherches de Michaël Williams.
micros scèneIl s'agissait de mettre en place un couple variable classique dans ses principes destinés à alimenter les enceintes avant gauche et droite à ceci près que le dispositif choisi (stéréophonie d'intensité ET de phase) devait ménager un espace de réverbération excessive au centre par rapport au son direct ( effet Moïse dit-on parfois) qui serait comblé par un microphone hyper cardioïde central alimentant l'enceinte centrale du dispositif 5.1. Les abaques fournies par Michaël Williams ne prévoyant pas ce cas, les calculs ont du être refaits.
Il ne faut pas oublier que les choix de dispositifs doivent tenir compte du fait que le système d'enceintes avant n'est pas à 60° comme dans le cas du système stéréo et que le spectateur n'est pas placé au sommet du triangle des enceintes mais disséminé dans la salle de cinema ou de vidéo ! Ceci nous confirme l'aspect assez artificiel de ces pratiques par rapport au système stéréo classique.

En ce qui concerne la capture du son destiné aux enceintes arrière nous n'avons pas pu nous déterminer à priori. En conséquence, deux couples ont été disposés pour permettre un choix ultérieur :
- un couple 10°/30cm au dessus du chef d'orchestre
- un couple 1m 180° au fond de la salle
Le fait de devoir concevoir une prise de son/diffusion pour des enceintes face à face laisse en effet quelques interrogations qui ne pourront être levées qu'à l'écoute.

LFEUn ensemble de micro positionnés auprès des instruments graves étaient enregistrés séparément pour fournir la matière sonore destiné au caisson LFE (Low frequency effect), le "1" du 5.1)

regieL'ensemble de ces sources ont été enregistrés séparément sur un PC avec Cubase SX3. Un enregistrement stéréo de secours au couple variable a été également effectué sur DAT.
Parc matériel pour l'enregistrement
8 neumans KM184
2 préamplis stréo à lampes
1 préampli convertisseur 8 canaux vers ADAT (en synchro esclave de la carte RME par Wordclock coaxial)
Micros pour LFE
...

L'ensemble a été capturé à 48 kHZ pour éviter toute conversion ultérieure de fréquence lors de la fabrication du DVD.

La vidéo

Nos moyens video étaient limités à cette époque!

La capture video a été réalisée avec 3 camescopes DV Medion/Samsung MD40873
Nous avons uniformisé les réglages en ce qui concerne la balance des blancs et choisi un format 16/9 ème.
L'absence de contrôle manuel du gain nous a beaucoup manqué et explique le résultat assez discutable de nos prises de vue. Cet aspect devra donc être amélioré dans le futur. Une fiche de réglage permettant de noter les décisions prises a été établie

sur scène jardinplan large

Montage video

Cette expérience nous a conduit à faire une première évaluation des logiciels disponibles en version d'essai.
AVID X PRESS pro,s'est montré compliqué, pas d'asio mais seulement une interface propriétaire DIGIDESIGN

Première Pro 1.5 de ADOBE ne s'est montré professionnel que par son nom et peu adapté au montage multi caméra , les fondu de couche alpha nécessitent la notification d'images clés ce qui est long et fastidieux. Pour l'audio, l'asio et les vst sont acceptés, mais la gestion du multicanal est rudimentaire, le contrôle MIDI extérieur n'est pas prévu, le logiciel est Mono écran (pas de monitoring au montage ailleurs que dans une fenêtre de l'écran principal). Tous ces éléments m'ont conduit à observer que la bonne réputation de ce produit était usurpée.
VEGAS 6 de SONY gère l'asio, le midi, ressemble beaucoup à Cubase dans sa gestion multicanal (pan 5.1), bus audio, permet le monitoring plein écran sur un deuxième écran et même via firewire pour peu que l'on dispose d'un convertisseur DV vers Video analogique (tâche que remplit bien le camescope Medion ) Nous nous trouvons donc à la tête d'un système 2 écrans pour travailler et monitoring video sur un téléviseur. sans investissement supplémentaire.
Malgré quelques difficultés non résolues (l'utilisation d'un périphérique midi externe ou compatible Mackie pour l'enregistrement de l'automation n'a pas fonctionné) c'est ce logiciel qui a été choisi pour le test accompagné de DVD architecte de la même marque. La politique de version d'essai 30 jours et de tarif préférentiel éducation n'est pas non plus étrangère à ce choix.

D'autres logiciels restent à tester en particulier ceux de la marque pinnacle dont certains semblent capables d'enregistrer en DtD la vidéo comme nous le faisons pour l'audio.

La suite, montage, authoring, conversion AC3 DTS n'est plus qu'une question d'acharnement, d'astuce et de lecture de notices qui ne devraient pas gêner les musiciens familiers des nouvelle technologie que nous sommes.

En fin d'expérience nous nous trouvons à la tête d'un DVD remarquable pour l'audio et d'assez piètre qualité vidéo en raison des caméras utilisées.

Album photo - cliquez sur l'image

Album : cliquez pour voir le diaporama

Un extrait de 10 mn du dvd

WMV

Envoyer sur mon Kindle
Afficher une version de cette page adaptée aux lecteurs braille ou audio et permettant l'impression