RETIFWEB.NET Site gratuit & sans publicitéRETIFWEB
dernière modification de cette page 14/12/10

Le système midi transmet des codes informatiques qui représentent des gestes instrumentaux. Le système midi ne transporte pas de sons.

Le système Midi

Tags Midi

Le système MIDI introduction

Dans les années 60, sont apparus des instruments capables de générer des sons, grâce à l'électronique. Ces instruments n'avaient alors que des moyens rudimentaires pour communiquer entre eux.
Dans les années 70 pourtant, un premier effort de communication permit, grâce à différents signaux de type analogique, de représenter la hauteur d'une note à l'aide d'une tension (CV ou Curent Voltage), d'actionner la génération sonore pendant une certaine durée grâce à un signal Gate, et de véhiculer des informations de synchronisation entre plusieurs appareils en utilisant un signal horloge (Clock). Malheureusement, chaque constructeur proposait son propre système, dont les tensions ne correspondaient pas forcément. Ainsi coexistaient dans une mutuelle indifférence des systèmes de hauteurs en Volt/octave et en Volt/Hertz. Pour avoir un équipement souple d'emploi, le musicien n'avait dès lors plus que deux solutions: se fournir en exclusivité chez un seul constructeur (au risque d'avoir une palette sonore très restreinte et pas forcément les machines les plus intéressantes) ou investir dans de coûteuses interfaces faisant la liaison entre les différents standards ...L'arrivée des microprocesseurs dans les machines permit plus tard d'obtenir une plus grande souplesse d'utilisation, l'utilisation de mémoires, et de constituer des bus numériques un peu plus complexes, comme Roland et son DCB (Digital Control Bus) ou encore la SCI Digital interface de la firme américaine Sequential Circuits. C'est à l'initiative de cette dernière et de son fondateur, Dave Smith, qu'est née en 1982 la norme MIDI, acronyme de Musical Instrument Digital Interface (interface numérique pour instrument de musique). Celle-ci définissait une interface matérielle ainsi qu'un protocole de communication, et fut ensuite reprise par toute l'industrie musicale.

Le MIDI a été crée par Dave Smith et CherWood en 1982. Le but était de permettre aux instruments électroniques de marques différentes de recevoir et de transmettre des données numériques. Dans l'année 1982, le premier synthé MIDI apparut (le Prophet 600 de sequential Circuits, suivi de très prés par le DX7 de Yamaha et le Jupiter 6 de Roland).
Les premiers temps, la communication fut difficile, car chaque constructeur avait interprété différemment la norme pour certains événements midi. Le 5 août 1983, l'IMA (International MIDI Association) mit en place le premier document officiel sous le nom de 'MIDI Detailed Specification version 1.0' (la norme était auparavant maintenue par Sequential Circuits). C'est en 1985 que la norme s'est vraiment stabilisée, avec la création de deux associations. Le JMSC (Japanese MIDI Standard Commitee) qui regroupe les sociétés japonaises, et la MMA (MIDI Manufacturers Association) qui regroupe les sociétés américaines, canadiennes et européennes. Le but de ces deux associations était d'empêcher un constructeur de s'approprier la norme MIDI.
Midi prise dinJusqu'en 1995, il y avait 5 documents séparés pour couvrir la norme midi. Depuis janvier 1995, la version "95.1 " réunit tous ces documents en un seul, et la MMA est maintenant chargée de gérer la norme MIDI, et est la seule à décider de l'évolution de cette normePartie matérielle Pour les connexions, les fiches DIN à 5 broches furent retenues. Il y en a 3 types: la prise MIDI IN par laquelle un appareil reçoit des informations, la prise MIDI OUT par laquelle il en envoie, et enfin la prise MIDI THRU par laquelle il restitue les informations qui entrent par la prise MIDI IN, sans les prendre en compte. 

Midi Din

Résumé technique


Connecteurs : Din 5 broches 180°
Broches 1 et 3 non utilisées
Connecteur de masse non connecté au chassis ou à la masse
Un optocoupleur à haute vitesse doit isoler le circuit MIDI in

Les câbles ne doivent pas dépasser 15 mètres

Shema de principe

Type de liaison

Liaison Série : messages envoyés l'un après l'autre
Asynchrone : ne nécessite pas la synchronisation de l'émetteur et du récepteur
Unidirectionnelle (Il faut donc 2 fils pour mettre en place une liaison bidirectionnelle
Vitesse 31250 Bauds (bits par seconde) - suffisante pour coder le jeu en temps réel

Modes de câblage pour le jeu instrumental

Les gestes instrumentaux effectués sur le clavier maître sont transportés de manière codée par la liaison MIDI et donnent lieu à la production de sons par l'expandeur . Les gestes instrumentaux sont ignorés par l'expandeur si le canal d'émission et de réception ne correspondent pas. Il y a 16 canaux MIDI possibles.
cablage

Pour que tous les synthétiseurs reliés en MIDI ne répondent pas en même temps à tous les messages, la norme MIDI prévoit une notion de canal. Il s'agit d'un adressage informatique et non physique: chaque machine MIDI reçoit bien tous les messages, mais elle ne répond qu'à ceux qui correspondent au canal MIDI sur laquelle elle est réglée. Le MIDI permet 16 canaux. On peut se représenter un instrument MIDI comme un récepteur de télévision. Celui-ci est susceptible de capter plusieurs chaînes -16 en l'occurrence- mais l'utilisateur ne choisira qu'un seul canal de réception.

Mode de câblage pour l'informatique musicale

Les gestes instrumentaux effectués sur le clavier maître sont capturé par le système informatique.
Pendant l'enregistrement, ces codes sont également envoyés au générateur de son par la prise out , (Soft Thru par la prise out) le canal MIDI étant éventuellement modifié.

Pendant la lecture les codes sont envoyés au générateur de son par la prise out

Pendant l'enregistrement suivant,  les gestes instrumentaux effectués sur le clavier maître sont capturé par le système informatique et également envoyés au générateur de son par la prise midi out (soft thru) tandis que la partie jouée lors du premier enregistrement est également émise.


Midi et ordinateur

Structure des messages MIDI

Les messages MIDI les plus fréquents ont une structure basée sur un train de trois octets
Le premier octet est toujours l'octet de statut le ou les suivants sont les octets de données

Le train de donnéesLa structure des données

Types de messages courants (8 statuts de messages)

Messages courants
Envoyer sur mon Kindle
Afficher une version de cette page adaptée aux lecteurs braille ou audio et permettant l'impression